La douleur fulgurante et l’explosion de lumière

Dans le cadre du projet Hymen redéfinitions que je coordonne, nous avons accueilli des témoignages du plus simples au plus littéraire. J’ai souhaité apporter ma pierre à l’édifice en publiant mon témoignage-feuilleton. Voici la présentation donnée sur le site et les textes, ceux-ci ont été crées spécialement pour les réseaux sociaux, d’où ce format particulier. Bonne lecture !

Avant Erika Lust, Romy Alizée, Ovidie ou Olympe de G etc… le seul média pornographique créé par des femmes pour des femmes facilement accessible était les romans de la collection Romances et Aventures de J’ai lu (ces poches à la couverture rouge où un homme pleins de pectoraux prend dans ses bras pleins de biceps des femmes pleines de cheveux). On y trouvait en effet des scènes de sexe explicites. Nombre de jeunes filles ont pu emprunter ces livres dans la bibliothèque maternelle et lire les aventures de jeunes femmes innocentes initiées à la sexualité et à l’amour par des hommes expérimentés.

Une des scènes incontournables de ces ouvrages était la scène de « défloration » qui laissaient voir à ces jeunes filles ce qui les attendait bientôt.

Isabelle Querlé, autrice et coordinatrice du projet Hymen redéfinitions, propose dans un feuilleton en 4 épisodes de juxtaposer la version romancée et stéréotypée de la première fois qu’elle a lu jeune fille avec celle de sa première fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s